Partager

Dangers de l'amiante

Un minéral très cancérigène

L'amiante, initialement perçu comme un matériau "miracle", s'est révélé être très cancérigène. L'inhalation de ses fibres est à l'origine de cancers broncho-pulmonaires, de cancers de la plèvre (mésothéliome), des voies digestives et probablement du cancer du larynx. Il provoque également de l'asbestose (fibrose pulmonaire). Un diagnostic amiante réalisé par un expert amiante compétent permet donc de se protéger de ces dangers.

Les victimes sont principalement les travailleurs de l'amiante et du bâtiment, mais également les personnes exposées de manière environnementale, souvent à leur insu. Le temps de latence entre la première exposition et le développement de la maladie dépasse fréquemment 20 ans.

Dès 2020, on s'attend à ce que l'amiante en Suisse cause plus de morts par année que les accidents de la route.

Valeur limite d'exposition

La valeur limite d’exposition (VME) pour l’amiante a été fixée à 10 fibres d’amiante par litre d'air. Comme il n'est pas possible de déterminer un
niveau de concentration inoffensif avec suffisamment de sécurité, on applique
le principe de minimisation, selon lequel le 10% de la VME (soit 1 fibre/l) ne
devrait pas être dépassé au poste de travail.

La concentration en amiante dans l'air se mesure en faisant une analyse de
l'air selon la norme VDI 3492.

Respirer de la poussière d'amiante est dangereux pour la santé
Respirer de la poussière d'amiante est dangereux pour la santé

Xavier Jacquemet
Consultant amiante
Expert en diagnostic amiante et
et mesures d'air VDI 3492
Membre de l'ASCA

024 466 43 69
078 622 73 37